Mathias Pierre In The News

Posted on: November 9th, 2011 by Pierre-Richard No Comments

Conférence de Presse

Positionnement du Candidat à la Présidence Mathias Pierre sur la déportation d’Haïtiens et de Dominicains d’origine haïtienne.

Je crois en tant que citoyen et en tant que candidat à la présidence qu’il est nécessaire de formuler des propositions concrètes au gouvernement de mon pays, devant l’ouragan et la tempête qui menacent Haïti face à la déportation de nos compatriotes

 

L’heure est grave. Les autorités haïtiennes ne peuvent pas, sous peine de déchéance face à l’histoire, ne pas considérer l’ampleur de ce phénomène qui peut tenir lieu de catastrophe humanitaire. L’heure est à l’action. Au sens de responsabilité. Nous exhortons le gouvernement haïtien à prendre des décisions dignes de nos ancêtres, qui nous ont légué cette terre.

 

Nous proposons à l’Etat haïtien les mesures suivantes :

 

1. Que l’Etat haïtien confie, conformément au droit international, le dossier des ressortissants haïtiens aux instances internationales compétentes en vue d’obtenir de la République Dominicaine un moratoire de 6 mois, le temps pour le gouvernement haïtien de se préparer à accueillir les ressortissants.

 

2. Que l’Ambassade d’Haïti en République Dominicaine continue avec le processus d’identification des Haïtiens afin de créer une base de données sur la situation de ces derniers en République Dominicaine.

 

3. Que le gouvernement haïtien négocie l’accueil des ressortissants par quatre points spécifiques : Ouanaminthe, Belladère, Anse-à-Pitres, Thomassique. Qu’il soit mis en place dans chacun de ces points une structure d’accompagnement avec médecin, infirmiers, psychologues, travailleurs sociaux, etc.

 

4. Qu’un fonds d'urgence soit débloqué en vue de la construction de logements décents pour l’hébergement des rapatriés. A cet effet, on pourrait utiliser les fonds prévus pour le prochain carnaval des fleurs.

 

5. Que le gouvernement haïtien, à long terme, renforce la sécurité frontalière par une force spécialisée et qu’il contrôle rigoureusement le flux des Haïtiens qui traversent en République Dominicaine.

 

6. Que le gouvernement, à long terme, crée les conditions pour dynamiser l’économie haïtienne et offrir à chaque citoyen haïtien l’opportunité de participer à la création de richesse et réussir sa vie valablement dans son pays.

 

7. Que cette catastrophe humanitaire puisse nous amener à tirer des leçons, que les efforts nécessaires soient engagés pour améliorer les conditions de vie en Haïti et limiter le plus possible le flux migratoire des Haïtiens vers les autres pays.

 

8. Que le gouvernement haïtien réévalue sa diplomatie et réalise une réforme en profondeur dans ses relations diplomatiques avec la République Dominicaine en prévention des dérives futures.

 

Nous croyons au dialogue. Nous recommandons fortement le dialogue entre les deux pays. Cependant, si les négociations n’avancent pas, nous proposons au gouvernement haïtien les deux mesures ultimes suivantes :

 

- Porter le secteur privé dominicain, notamment les exportateurs à influencer les autorités dominicaines dans le sens d’une négociation réussie, gagnant-gagnant. Ils attaquent sur le terrain de l’immigration, nous pouvons contrattaquer sur le terrain du commerce, en bloquant les produits en provenance de la République Dominicaine.

 

- Résilier les contrats avec les grandes compagnies de construction dominicaines.

 

Encore une fois, je veux exhorter les dirigeants haïtiens à agir promptement, en vue d’adopter toutes les mesures susceptibles de faire respecter les droits fondamentaux de nos ressortissants. Pour que cesse la barbarie ! Pour que cesse la sauvagerie !

 

Que nos dirigeants agissent vite et bien !

Mathias PIERRE
Candidat à la Présidence aux élections de 2015

Leave a Reply